Rémunérations variables 2016 – Jeudi 19 octobre 2017

Rappel du contexte

Les parts collectives des rémunérations variables 2016, payées en 2017, ont été de 64% ou 132% selon une répartition arbitraire des salariés. Et cela alors même qu’au « all hands » du 31 janvier la direction a annoncé de très bons résultats 2016 et que Raytheon a payé une soulte de 90 M€.

Les salariés ont massivement manifesté leur désapprobation en signant une pétition et les délégués syndicaux ont rencontré deux fois Thomas Got, PDG de TAO, mais celui-ci dit ne rien pouvoir faire pour corriger cette injustice.

Illégalité des parts collectives 2016

La négociation n’ayant pas aboutie, il nous reste la possibilité d’un recours juridique. En effet cette part variable est illégale sur deux points :

  1. Les objectifs 2016 à atteindre et les résultats obtenus n’ont jamais été communiqués aux salariés car la direction les dit confidentiels.
  2. La première communication sur les objectif 2016 a été faite en juillet 2016 et il est illégal de sanctionner un salarié pour la non atteinte d’un objectif annuel fixé tardivement.

Recours juridiques

Il y a deux possibilités de recours juridiques :

  1. Chaque salarié concerné peut aller aux Prud’hommes,
  2. Les syndicats peuvent aller au Tribunal de grande instance.

Dans les deux cas, la procédure sera longue, environ trois ans en comptant un appel de la première décision.

Nous sommes prêts à engager une telle procédure.

Contacts personnels

Comme la procédure sera probablement longue, de nombreux salariés parmi nous ne seront plus à Massy et nous vous proposons de nous communiquer vos coordonnées personnelles pour que nous puissions vous informer des grandes étapes de cette procédure. Nous nous engageons à n’utiliser vos cordonnées que pour cela. Voici un formulaire à renseigner avec vos coordonnées personnelles et à remettre à l’un des délégués syndicaux CFTC de TAO.

A conserver

Conservez comme preuve votre fiche de rémunération variable 2016

Commission logement – Lundi 16 octobre 2017

Un forum logement aura lieu à TAO, le mardi 28/11/17. Pour ce forum, Action Logement fournira une présentation qui sera diffusée sur les eTV.

A ce jour le nombre d’actions effectuées par Action Logement est inférieur à celui de 2016. Actuellement 5 demandes de relogement sont en attente.

Thales a un projet d’unification des règles « 1% » au niveau de l’ensemble du Groupe.

Action Logement rappelle que lorsqu’un salarié veut utiliser les services « conseil en financement », il faut impérativement le faire avant de donner mandat à un courtier ou à un site de type « meilleur taux.com ».

Avec le prélèvement à la source les ressources prises en compte seront celles de l’année N et non plus de l’année N-2. Les jeunes ingénieurs ne pourront plus prétendre à certaines aides.

 

Seule la CFTC était présente à cette commission.

Comité d’entreprise – Lundi 23 octobre 2017

Ordre du jour

Nota : Notre C/R de CE est publié après la réunion et n’est accessible qu’aux salariés connectés au site

1) Fonctionnement du CE

  • Approbation du PV du CE ordinaire du 21 septembre 2017
  • Approbation du PV des CE extraordinaires du 12 septembre et du 25 septembre 2017
  • Œuvres sociales : Approbation des tranches de référence CE 2018

2) Informations Économiques

  • Flash financier
  • Point sur les principales offres
  • Point sur les projets récemment acquis et charges correspondantes pour TAO SAS

3) Emploi

  • Effectifs
  • Prestataires par Direction
  • Postes ouverts (TAO SAS et TRS AMDC2)
  • Horaires spécifiques avec et sans dérogation
  • Astreintes réalisées avec et sans intervention
  • Astreintes prévisionnelles
  • Suivi des sorties tardives
  • Suivi des demandes de télétravail

4) Point sur la mise en œuvre de l’organisation du domaine AOW France : principes de fonctionnement du centre de compétences AOW FR et déploiement

5) Information sur la mise en œuvre de l’outil Workday dans le cadre du remplacement progressif de e-HR Together

6) Information sur les engagements de Thales vis-à-vis de ses collaborateurs

7) Point sur les offres « Station Radar »

8) Point sur les rémunérations variables 2017

Points repoussés au CE de novembre

  • Les aspects « DGA » du point LOC1 (la réunion DGA n’a pas encore eu lieu)
  • Le point concernant les équipes de Rennes
  • Le point concernant le Hub CC
  • Le point concernant la norme IFRS15 a été retiré de l’ordre du jour

Commission formations – Lundi 16 octobre 2017

La DRH présente l’avancement du plan de formation.

Jessica F. succède à Cécile G. pour cette commission formations.

En introduction, Cécile précise que le plan de formation est fait maintenant conjointement avec TR6

L’état d’avancement de notre plan à fin septembre 2017 est de 89% des heures engagées. Nota : les heures engagées sont les heures réalisées et les heures prévues. Pour suivre l’avancement réel du plan, il faut regarder les heures réalisées.

Le nombre d’heures prévu au total dans le plan est quasiment constant d’une année à l’autre (~15 900h)  et correspond en moyenne à 20-23h par personne

La part flexible représente 10% des heures engagées (15 908 heures) c’est à.dire 1 510 heures. Nous demandons à la direction de nous communiquer le coût global que cela représente.

Remarque : il n’y a pas de financement pour les salariés (notamment du Centre de Compétence) pour aller sur des événements comme les  salons, les forum, les innovdays alors que cela peut être très utile dans le cadre de la veille technologique ou pour développer son réseau. La proposition serait de pouvoir faire tourner les effectifs pour participer à ce genre d’événements et d’en faire un compte rendu, lors des réunion de service par exemple. A priori la loi a changé sur ce sujet et la direction va étudier la question.

Nous faisons un focus sur les salariés qui n’ont pas eu de formation pendant trois ans. Leur nombre est faible, et les deux raisons principales évoquées par la direction sont qu’ils ne vont pas aux formations faute de temps ou qu’ils n’en veulent pas.

Un zoom particulier sur la  formation des jeunes nous est présenté suite à notre précédente demande.

En absence de catalogue, la commission demande que les MOOC (Massive Open Online Course ou CLOM en français Cours en Ligne Ouvert et Massif) soient encadrés dans le cadre du travail.

Une série de conférences sera proposée dans les cadres suivants :

  • Neurosciences , formation en situation de travail, le 27 octobre à Massy,
  • Innovation leadership programme par Bruno Martineau,
  • BIGDATA  pour une interactivité d’une assemblée le 10 novembre,
  • Intergénérationnel, génération Z par Ben Aïssa, spécialiste pour sensibiliser les manageurs de générations différentes.

Au-delà de cette conférence sur l’intergénérationnel il va y avoir un groupe de travail pilote sur le sujet.

Commission RIE – Vendredi 29 septembre 2017

Mesures de fréquentation

Augmentation du taux de fréquentation confirmé sur 2017 : 69% des présents sur le site de Massy

Nombre moyen de couverts par jour : 623

Prix moyen du plateau : 3,89 € HT

Le taux de rotation reste faible, env. 1 à 1,4 suivant les périodes, et est en dessous du standard qui est de 2.

Frais d’admission

Réciprocité TR6-TAO pour les frais d’admission : un salarié TAO qui mange à TR6 Rungis ou Limours ne paye pas les frais d’admission et un salarié TR6 qui mange à Massy non plus. Par contre cette réciprocité n’existe pas si on mange à Thales com ou à Vélizy.

Rappel : Une ½ admission a été mise en place au niveau de la cafétéria pour tout achat de sandwich. Pas de problème remonté et pas de diminution de vente constatée.

Parcours du cahier des suggestions

En général, les remarques sont le plus souvent positives. Pour les autres cela n’a pas  nécessité la mise en place d’actions ou solutions nouvelles.

Animations à venir

  • Octobre : BIO
  • Novembre :
    • Beaujolais nouveau
    • USA
  • Décembre : Repas de Noël le jeudi 14
  • Relance faite pour étudier la possibilité d’une animation extérieure en été, type barbecue. À voir pour l’année prochaine

Revue des actions du précédent C/R

  • Mise ne place d’un plat végétarien 1fois/semaine. Environ 100 portions servies et pas de perte.
  • Plus de problème de nettoyage des verres mais le gérant indique qu’il faudra racheter de la vaisselle.

Contrôles bactériologiques et audits

  • Chaque mois, 6 prélèvements alimentaires, 1 prélèvement de surface  et un audit sont effectués.
  • Aucun constat négatif sur les prélèvements.
  • Les peu d’écarts remontés par les audits ont fait l’objet d’actions correctives.

Projets à venir

Tri sélectif

Il s’agit d’une obligation légale sur laquelle TAO est en retard de mise en place.

Étude en cours afin de mettre en place un tri sélectif à faire par les salariés au niveau de la dépose plateau.

Groupement inter-entreprises

Dans le cadre du nouveau bail signé par Thales en 2016, il est prévu un groupement inter-entreprises pour la gestion du RIE. Le propriétaire du bâtiment a nommé BNP PARIBAS REAL ESTATE pour s’occuper de la création puis de la gestion de ce groupement. Tous les locataires devront adhérer à ce groupement pour avoir accès au RiE. Aujourd’hui 7 sociétés sont concernées.

La solution envisagée est du même type que celle mise en place à Carpe Diem (siège Thales à la Défense)

Dans le groupement, Thales représentera env. 80% et Universal environ 10% (env. 100 salariés). Malgré cette majorité, les élus font remonter une certaine crainte de manque de réactivité en cas de besoin ou de problème.

Date de mise en place prévue pour le 1er janvier 2018.

L’objectif de la GIM est de  conserver le contrat actuel d’EUREST pour les 2,5 ans restants.

Avec le groupement inter-entreprises, il ne sera plus possible d’imposer des plages horaires pour la prise du repas (comme actuellement où il est demandé de venir après 12h30)

De plus les frais d’admission mis en place par TAO pour ses PDS ne seront plus applicables et devraient augmenter (env. + 2,56 €) afin d’être harmonisés pour tout le site de Massy.

Point sur la restauration et tour de table

  • Rappel : un menu malin (entrée, plat et dessert) à 2€83 est proposé chaque jour. Seulement 2 à 3 personnes utilisent cette possibilité.
  • Rappel : En cas d’insatisfaction sur les portions servies n’hésitez pas contacter le gérant durant le service
  • Rappel : Afficher plus d’informations sur la composition des smoothie : fruits frais, fruits au sirop, fruits utilisés
  • Assaisonnement des légumes :
    • Légumes  type haricot vert ou brocolis à margarine ou plus rarement beurre
    • Pomme de terre à huile de tournesol ou colza ou graisse de canard (avec aussi ajout de poudre « aide à rôtir ») ,
    • riz créole à nature,
    • riz pilaf à oignon + margarine,
    • pâtes à huile colza + olive

Travaux

  • Les travaux dans les sanitaires du self sont terminés
  • Des travaux vont être effectués sur les murs au niveau des quais de livraison (plaques inox). Le gérant indique que le RIE a 16 ans et que certains équipements sont d’origine.

Fiabilité des menus

Le gérant indique qu’il y a en ce moment des problèmes d’appros et de livraison, un de ses fournisseur est en grève et qu’il y a aussi des ruptures fournisseurs d’où des changement de menus de dernière minute par rapport au menus communiqués 2 à 3 semaines auparavant. La principale partie de la livraison est faite le vendredi pour la semaine suivante.

Forum France Canada : de l’importance des réseaux d’aide aux salariés – Jeudi 16 novembre 2017

Les pressions sur la performance, l’intensité du travail, (l’augmentation de la violence, la surcharge numérique, les problèmes personnels de toutes sortes : autant de réalités qui engendrent une souffrance accrue des salariés dans les différents milieux de travail.

Afin d’enrayer la montée du mal-être et contribuer à la Qualité de Vie au Travail, certaines organisations ont fait preuve de créativité. C’est le cas de la Fédération des Travailleurs et Travailleuses du Québec (FTQ) qui a instauré dès les années 80 un réseau d’intervenants se préoccupant de la souffrance au travail et hors travail des salariés. Leur rôle consiste accompagner individuellement toutes celles et ceux qui en expriment le besoin en leur proposant des solutions. Ce réseau centre sur la relation d’aide par les pairs utilise des cahiers de ressources et regroupe actuellement près de 3 000 délégués sociaux au Québec.

Dans le prolongement de cette initiative et en coopération avec le Conseil Régional de la FTQ Montréal Métropolitain, des sections CFTC ont amorcé en 2016 la constitution d’un réseau français d’aide en entreprise (Hewlett Packard, Thales, Orange, Microsoft, CEA, HP, DXC…). D’autres réseaux de proximité existent. Comment les fédérer en conservant leurs spécificités et comment aider à en créer de nouveaux ?

A l’heure où le débat se fait dense tant à propos de la transformation des organisations que de la prévention et de la qualité de vie au travail et hors travail, ces réseaux de proximité posent directement la question des stratégies et actions en la matière. De même que la coordination avec les professionnels de la santé au travail. Plus fondamentalement, c’est l’opportunité de partager les approches pour développer un réseau de proximité qui vous est proposée le jeudi 16 novembre autour de cet évènement exceptionnel et gratuit.

« La solution se trouve souvent dans les 10 mètres autour du salarié ».

Témoignages et Mises en Pratique avec :

  • Louise Grenier et Marc Thomas, Coordinateurs-Service des Déléguées et Délégués Sociaux du Conseil régional FTQ Montréal Métropolitain
  • Mélanie Dufour-Poirier, Professeure agrégée à l’Université de Montréal
  • Catherine Le Capitaine, Professeure agrégée à l’Université Laval
  • Jean-Paul Vouiller, Délégué Social en Entreprise et Coordinateur-Réseau DSE CFTC Hewlett Packard Enterprise
  • Jean-Claude Delgenes, Fondateur et Directeur Général de Technologia
  • Patrick Charrier, Directeur Technique et Scientifique de Psya, Docteur en Psychologie
  • Solenne Kerner, Conseillère salariés aidants
  • Georges Potriquet, Consultant-Médiateur
  • Françoise Marechal Thieullent, Avocat
  • Josiane Gonard et Muriel Bricaud, Accompagnatrices en relation d’aide.
  • Association Vers l’Essentiel (Grenoble)
  • Aude Selly, Auteure et Consultante en Prévention des RPS.
  • Centre National d’Agrément en Santé Mentale
  • Catherine Andrieu, Médecin du Travail
  • Patrick Mirot avec Sabrina Boulanger, Chargée de prévention et de promotion de la santé.
  • Harmonie Mutuelle
  • Philippe Boutrel, Association Nationale des Réseaux d’Entraide en Entreprise. CFTC DXC ESF

 

Auditorium Niedermeyer – 13, rue Danton/Mail Raymond Menand – 92130 Issy-Les-Moulineaux

Organisé par l’équipe CFTC HPE et DXC

Inscriptions obligatoires (places gratuites, limitées) : https://www.weezevent.com/forum-france-canada-sur-les-reseaux-d-aide-aux-salaries

Frais de mission en métropole – Mardi 10 octobre 2017

Le formulaire de majoration pour missions, applicable à TAO et TRS AMDC2 est à jour ici.

Ce formulaire comporte, à la case (7), la prime pour déplacement en métropole de 49,56 € par nuitée. Prime s’appliquant jusqu’à 5 semaines de mission et soumise aux cotisations sociales et à l’impôt sur le revenu.

Vous pouvez dès aujourd’hui faire les demandes pour vos déplacements de cet été (rétroaction jusqu’au 15 juin 2017).

Commission emploi handicap – Mardi 26 septembre 2017

Bilan des actions de 2016

  • Semaine du Handicap (14 au 20 novembre)
  • Mise à jour de documents (Brochure RQTH, Welcome Pack)
  • Recours aux ESAT et EA (Cocktails/ Petits déjeuner, Collecte et destruction des déchets papiers)
  • Contact avec la MDPH è à suivre
  • DOETH 2016 è chiffres à consolider

Historique – SEPH 2013, 2014, 2015

Semaine du Handicap – 13 au 19 novembre 2017

Campagne annuelle de dispense d’adhésion aux frais de santé

Conformément aux dispositions sociales du groupe Thales (avenant n°11), les salariés dans les situations figurant ci-dessous peuvent demander à être dispensé d’adhérer au régime collectif obligatoire de soins de santé :

  • salarié THALES qui bénéficie déjà de la couverture collective du Groupe THALES en sa qualité d’ayant-droit (conjoint travaillant à THALES)
  • salarié THALES qui bénéficie déjà d’une couverture obligatoire en qualité d’ayant-droit auprès de l’employeur de son conjoint
  • salarié bénéficiaire de la CMU complémentaire ou d’une aide à l’acquisition d’une complémentaire santé jusqu’à l’expiration de cette couverture ou de cette aide

Pour bénéficier de cette dispense, vous devez impérativement chaque année justifier de votre situation.
Pour cela, vous devez impérativement compléter le ID du téléchargement invalide. et le renvoyer au Service Administration/Paie accompagné des justificatifs à paie@thalesgroup.com. L’absence de justificatifs ne permettra pas la mise en place ou le maintien de la dispense.

NB : En dehors de ces 3 situations, les salariés restent affiliés au régime frais de santé auprès d’HUMANIS et n’ont pas de formulaire à compléter.

Pour être pris en compte, ce formulaire doit parvenir au Service Paie avant le 31 octobre 2017. Aucune demande ne pourra être prise en compte au-delà de cette date.

La Direction des Ressources Humaines France

Délégués du personnel – Jeudi 28 septembre 2017

Avant propos : Voici une synthèse de la réunion des DP du 28 septembre 2017. Notre compte-rendu complet de cette réunion est accessible aux salariés de TAO : connectez-vous au site pour y accéder ou contactez-nous pour avoir des identifiants de connexion.

Question : Où en est-on de l’organisation du centre de compétence dans AOW ?

Réponse : Une présentation de l’organisation LOC1 a été faite lors du CE du 21 septembre et est déclinée dans les réunions de service.  L’organisation du centre de compétences AOW sera présentée au mois d’octobre.

Q :  L’article 13 de l’accord groupe sur le CET précise « Le présent accord, conclu pour une durée indéterminée, entrera en vigueur à compter du 1er mai 2017 ». Des salariés demandent à bénéficier du CET pour prendre un congé de fin de carrière, selon les modalités de ce même accord CET. Pourquoi la direction leur refuse-t-elle le bénéfice de cet accord signé et qui aurait dû entrer en vigueur ?

R : Progressivement mis en œuvre : d’abord les mensuels fin octobre 2017 puis le reste en janvier 2018.

Q : La Direction confirme-t-elle que les salariés pourront verser des jours de RTT 2017 sur leur CET même en dehors de la plage prévue par l’accord ?

R : Non ils ne pourront pas.

Q : Exceptionnellement cette année, les vacances scolaires de noël sont à cheval entre 2017 et 2018 (23/12/2017 au 7/01/2018). Sera-t-il possible exceptionnellement que les salariés puissent poser des RTT 2017 sur la première semaine de 2018 ?

R : Fin décembre 2017 tous les RTT devront être utilisés et des congés peuvent être pris en anticipation. Un rappel sera effectué avant les vacances de la Toussaint.

Remarque des élus : Cela a été autorisé pour le 2 janvier 2012  (voir CR DP novembre 2011) et comme le versement des jours de RTT sur le CET n’est pas possible en 2017, la direction pourrait faire un geste vis-à-vis des salariés (il y a une forte demande des salariés).

R : La DRH regarde.

Q : Nous avons découvert que, contrairement aux dispositions prévues par l’article 81 A-II du Code des Impôts, la paie inclut les majorations pour missions à l’étranger dans le brut et le net fiscal des salariés concernés. Que fait la Direction pour corriger cette erreur ?

R : La majoration pour mission sont soumises à cotisations sociales mais ne devraient pas apparaitre dans le net fiscal. Sera confirmé dans les réponses écrites.

Q : A la question DP 5.8 du 31 Août 2017 « Y aura-t-il un rattrapage pour les salariés ayant eu une mission pour laquelle le barème 2017 a été appliqué et dont les frais ont déjà été remboursés ? » La réponse de la direction a été : « Ce point a été remonté à la direction centrale ». La direction a-t-elle un retour de la direction centrale ?

R : Non pas de rattrapage (réponse Groupe).

Q : Suite à la question 6.2 de la précédente réunion des DP (31 août 2017) sur notre demande de régularisation des points AGIRC pour les salariés à temps partiel, nous précisons à la DRH que ce problème ne concerne pas que les années 2015 et 2016 (cela avait été signalé en séance lors de la réunion DP du 31 août où un élu avait indiqué un problème relatif à l’année 2005). Quand la DRH fera-t-elle des vérifications exhaustives ?

R : Des vérifications sont en cours pour 2016, 2015.

Remarque des élus : le problème reste depuis 2005.